Livre « Vivre après un viol, chemin de reconstruction »

3673Vient de paraitre

Vient de paraître aux éditions érès
Vivre après un viol
Chemins de reconstruction
De Lise Poirier Courbet
En librairie – En savoir plus
Préface de Clémentine Autain
Elle-même violée à l’âge de 16 ans, l’auteure a enquêté auprès de femmes victimes de viol pour saisir ce qui les avait aidées à surmonter ce traumatisme dévastateur. Son livre, au croisement de quelques récits singuliers et d’une histoire collective, présente plusieurs chemins de reconstruction.
L’originalité de cette recherche est d’explorer les chemins de reconstruction, si fragiles soient-ils, et non uniquement de creuser les effets du viol à travers des enquêtes menées à dix ans d’intervalle. L’ouvrage témoigne de la lutte quotidienne des femmes victimes, contre la perte de confiance en soi et en l’humanité. Il analyse les moyens qu’elles ont élaborés pour sortir de leur souffrance et continuer à vivre.
Retrouvez tous les titres parus dans la collection « Sociologie clinique » dirigée par Vincent de Gaulejac en suivant ce lien.

 

 

 

Elle-même violée à l’âge de 16 ans, l’auteure a enquêté auprès de femmes victimes de viol pour saisir ce qui les avait aidées à surmonter ce traumatisme dévastateur. Son livre, au croisement de quelques récits singuliers et d’une histoire collective, présente plusieurs chemins de reconstruction.

L’originalité de cette recherche est d’explorer les chemins de reconstruction, si fragiles soient-ils, et non uniquement de creuser les effets du viol à travers des enquêtes menées à dix ans d’intervalle. L’ouvrage témoigne de la lutte quotidienne des femmes victimes, contre la perte de confiance en soi et en l’humanité. Il analyse les moyens qu’elles ont élaborés pour sortir de leur souffrance et continuer à vivre.

2 réflexions au sujet de « Livre « Vivre après un viol, chemin de reconstruction » »

  1. Merci à vous pour ce livre que je viens de terminer : je me suis tellement reconnue dans le témoignage de chacune de ces femmes et dans tout ce que vous décrivez du chemin de reconstruction après un viol. Le mien commence tout juste.

    1. Je vous remercie de ce commentaire. ça donne un sens plus profond à ce travail et suis malgré tout contente que ça puisse servir d’orientation et de courage pour se créer son propre chemin. Je vous enverrais par email quelques informations supplémentaires. Belle année 2018 avec courage et sérénité, beaucoup de chances aussi et de belles rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *